En poursuivant votre navigation sur https://projetssolidaires.solidarite-laique.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Aide au groupe scolaire de Banankabougou - Mali

par Sixtine Pilliere

 

Le contexte


Au Mali, pays d’Afrique de l’ouest où la culture est orale, comme le veut la tradition Mandingue. De nombreux pères et mères de famille sont analphabètes, comme l’étaient leurs parents, ou ont quitté l’école très tôt. Pourtant, les populations ont consciences de l’importance de mettre leurs enfants à l’école. Mais par manque de moyens, les raisons de l’échec scolaire et de la déscolarisation se multiplient.

Le coût de la vie fait que les enfants doivent aider leur famille en travaillant. Le manque d’argent pour payer le repas du midi entraine une fatigue et donc un échec scolaire. L’hygiène des latrines, et parfois même l’inexistence de celle-ci entraine un malaise des élèves, notamment des filles. Les plus grandes, lorsqu’elles sont indisposées, préfèrent rester chez elle. Cet absentéisme entraine la déscolarisation.

Malgré ce trou financier, nombreux sont les groupes scolaires, les écoles et même les populations des villages à se battre pour améliorer les conditions de vie des élèves et des enseignants.

Dans la commune de Banankabougou, à une centaine de kilomètres à l'est de Bamako, le groupe scolaire de la ville a fait le lien entre le taux d’échec scolaire et la diminution des inscriptions avec ce problème de latrines. Les équipes cherchent donc à rénover des toilettes séparées pour filles et garçons et veut mettre en place des groupes de paroles avec les parents afin d’identifier en amonts les autres risques dans la scolarisation des élèves.


Les objectifs du projet


L'association Benkadi AFEMA 20, en lien avec le groupe scolaire de Banankabougou depuis plusieurs années, veut aider à améliorer les conditions d'accueil des élèves :

Tout d'abord, en construisant des latrines séparées, pour préserver l'intimité fille/garçon et améliorer les conditions d'hygiène. Cela permettra de mieux accueillir les élèves et de préserver une équité dans les conditions d'accueil et de vie scolaire. De plus, l'association souhaite organiser des groupes de discussion pour sensibiliser les parents à l'importance de l'éducation, et les enseignants à de nouvelles méthodes de travail et d'écoute des élèves.

Ces objectifs se basent sur le travail déjà établi par l'association, qui a constaté par la construction de nouvelles salles de classe et l'introduction de certains cours au cycle primaire une amélioration des conditions de vie au sein de l'école

                              

 

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

Ce projet contribue à l'éducation pour tous car il a pour but d'augmenter la mixité des élèves au sein de l'établissement, en offrant des conditions d'accueil équitables : ainsi, l'association espère augmenter le nombre d'inscription de filles et maintenir le nombre d'inscription de garçons, afin d'endiguer l'abandon scolaire.

Mais ce projet veut également améliorer le système d'enseignement déjà établi, ce qui profite à l'éducation pour tous par une volonté d'optimiser l'enseignement proposé et son importance au sein des familles de Banankabougou.

 


A propos du porteur de projet: l'association Benkadi AFEMA


Depuis 1996, l'association Benkadi AFEMA agit pour créer des liens de solidarité entre la France et l'Afrique de l'Ouest, en voulant aider les communautés à la compréhension réciproque de la France et des pays d'Afrique de l'Ouest. 
Pour cela, l'association organise des événements divers en France, mais également des échanges professionnels entre la France et le Mali, et de sprojets de codéveloppement, comme une maison des jeunes et actuellement, l'aide au groupe scolaire de Banankabougou. 
 

> Découvrir le site de l'association Benkadi AFEMA 

30/06/2017

Salim Soumare

40 €

10/05/2017

isabelle jégo

20 €

31/03/2017

Bruno FERNANDEZ

20 €

31/03/2017

Fatoumata GRIPONNE FERNANDEZ

10 €

31/03/2017

Assa Keita

30 €

31/03/2017

monia dhiaf

15 €

30/03/2017

Cedric Hors

25 €

30/03/2017

abdourhaman tamoura

20 €

29/03/2017

JOSETTE MORIN

30 €

28/03/2017

carola cisternas

15 €