En poursuivant votre navigation sur https://projetssolidaires.solidarite-laique.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

De nouvelles cloisons pour l'école de Poke Ba Kan - Myanmar



Le contexte


Le Myanmar (ex-Birmanie) est un pays d'Asie du Sud-Est encore assez peu développé et qui reste relativement préservé du tourisme de masse. Après avoir connu une série de dictatures militaires, le pays se relève enfin et souhaite rattraper ses voisins asiatiques dans leur développement. Les universités et écoles ont réouvert, mais le niveau d'éducation reste encore médiocre.

Dans le centre du Myanmar, la région extrêmement pauvre de Magwe (communément appelée dry zone car il n'y pleut qu'une dizaine de jours par an), l'amélioration des conditions d'enseignement est devenue primordiale pour espérer accompagner les élèves jusqu'aux études supérieures. Dans le village de Poke Ba Kan, l'école nécessite d'être rénovée pour optimiser l'apprentissage.
 


Les objectifs du projet


Le projet au sein de l'école de Poke Ba Kan consiste à construire des cloisons et de plafonds isolant du bruit, pour définir des salles de classe délimitées, propices à l'apprentissage.
En effet, il n'est pas rare de voir plusieurs cours se passer dans la même salle de classe, ce qui n'est pas optimal pour l'enseignement ni pour l'écoute: la concentration et l'efficacité des élèves en classe s'en ressent.

Ainsi, l'école de Poke Ba Kan pourrait ouvrir de nouvelles classes par niveau, pour accueillir davantage d'élèves mais également les accueillir dans de meilleures conditions. La construction des cloisons et des plafonds s'accompagnera d'une rénovation des salles de classes, pour assurer un meilleur confort au élèves ainsi qu'au corps enseignant
 

                            

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?


En réhabilitant l'école de Poke Ba Kan par la délimitation de salles de classes et leur rénovation, ce projet vise à mieux accueillir les élèves et à en accueillir davantage. En outre, dans cette région extrêmement pauvre du Myanmar, les populations sont conscientes de la nécessité de l'éducation pour espérer accéder un jour à de meilleures conditions de vie.
Néanmoins, la scolarisation est encore assez faible car les moyens mis à disposition pour l'accueil des élèves sont trop faibles. L'amélioration des conditions d'apprentissage des élèves et des conditions d'enseignement du corps enseignant aura des effets bénéfiques sur la scolarisation des élèves et leur niveau scolaire. 
 


A propos du porteur de projet: l'association Partenaires


L'association Partenaires agit au Myanmar depuis 1998: elle s'occupe de missions telles que la réhabilitation d'écoles, l'amélioration des conditions de vie, la sécurité alimentaire, et l'éducation à l'hygiène et à la santé. 
L'objectif de l'association est l'accès à l'éducation et à la formation professionnelle ainsi que la santé, l'hygiène et l'eau potable. Depuis 1991, Partenaires agit localement dans neuf pays différents. L'association participe à la campagne "Pas d'Education, pas d'Avenir"' depuis 2010.
 

> Découvrir le site de l'association Partenaires

22/12/2017

Pierre-Noël FAVIER

50 €

07/06/2017

Agnès Joyeux

30 €