En poursuivant votre navigation sur https://projetssolidaires.solidarite-laique.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Pour une école de la deuxième chance à Kindia - Guinée



Le contexte


Comme dans de nombreux pays dans le monde, la Guinée souffre d'un phénomène de déscolarisation des enfants, qui doivent souvent travailler très tôt pour subvenir aux besoins de la famille. Si le taux de scolarisation a l'école primaire est bon, celui-ci chute considérablement à l'entrée au collège, ce qui fait que le taux d'alphabétisation même chez les plus jeunes est extrêmement bas, à 21 %.

A Kindia, à 135 km de la capitale Conakry, la réinsertion de ces enfants déscolarisés trop tôt est devenue primordiale: le besoin de scolarisation et de formation de ces jeunes est devenu fondamental. 


Les objectifs du projet


Le projet qui se monte à Kindia est le développement d'un centre multi-activités, qui propose à la fois scolarisation et formations aux jeunes. En effet, le projet permettrait d'ouvrir un centre de formation, qui permettrait dans un premier temps d'offrir des formations dans les métiers de la couture. Cela réduirait à terme le nombre de jeunes illettrées par un accompagnement scolaire au sein de la formation, mais valoriserait également l'artisanat et le savoir-faire local.
Mettre en plac eun service de restauration au sein du centre de format correspond au deuxième objectif du projet: cela améliorera les conditions d'accueil des jeunes en formation, et donc leur travail.
 

 

En quoi ce projet contribue-t-il à l'éducation pour tous ?


Le projet d'école de la deuxième chance permettra aux enfants des rues et aux jeunes déscolarisés d'être formés à un métier recherché dans la région et d'acquérir des bases scolaires (lecture, écriture) utiles dans leur quotidien.
De plus, ce projet se veut local, et la construction de ce centre de formation permettra d'embaucher des formateurs tout en valorisant l'artisanat de la région. L'accueil équitable de filles et de garçons permettra de lutter contre la déscolarisation, et également contre la discrimination à l'emploi
 

 

A propos du porteur de projet: l'association Kania Mod'action


L'association Kania Mod'action, créée en 2014, a pour but de favoriser l’insertion et la réinsertion sociale des jeunes défavorisés de Guinée dans les corps de métier, et les aider à accéder au monde professionnel par l’éducation et la santé. 
L'association construit également des partenariats en France, pour sensibiliser les jeunes mais également les communautés de la diaspora africaine sur l'éducation en Guinée et sur les problématiques africaines, notamment par des actions de collecte de matériel.
 

> Découvrir l'association Kania Mod'action

27/05/2017

Anne Bonnemaire

100 €

31/03/2017

Hélène DESORMES

30 €

29/03/2017

Sylvie Torcoletti

30 €

20/03/2017

Lamine SAKHO

200 €

02/03/2017

Svenja Tameling

60 €

02/03/2017

Marion Rochet

30 €